> Hotspots chez le chien & chat

Hotspots chez le chien & chat

Hotspots chez le chien & chat

Le hotspot, également appelé dermatite pyotraumatique, est un problème courant chez les chiens et les chats. Le grattage fréquent à un endroit spécifique provoque une inflammation locale de la peau. Il existe de nombreuses causes sous-jacentes, comme l’allergie par exemple, qui s'accompagne dans de nombreuses cas par des démangeaisons. La lésion elle-même provoque également des démangeaisons, de sorte que l'animal continue de se gratter. Dans un court laps de temps, cette dermatite peut s’aggraver ou se propager. Cela nécessite un traitement pour éviter que le site ne se propage rapidement. Dans cet article, vous découvrez les causes de l’apparition de hotspots chez votre animal, comment le reconnaître et comment le traiter.

Symptômes du hotspot

  • Votre chien ou votre chat se gratte beaucoup au même endroit
  • Parfois, votre animal ne veut pas manger et a de la fièvre
  • En regardant de plus près, on peut observer le pelage apparait
  • Après le rasage de certains poils, vous voyez une peau rouge vif qui est également couverte d'une couche jaune de pus. Il s'agit d'un eczéma humide qui peut se former en quelques heures après le grattage ou le léchage régulier d'une plaie cutanée.

Causes du hotspot

L’apparition des grattages et du léchage est causée par les démangeaison. Les démangeaisons peuvent survenir après une piqûre de puce ou de tique, à la suite d'une allergie aux acariens ou, d'une otite externe.

Allergie aux puces

Un chien qui réagit de façon hypersensible aux piqûres de puces se produit après la piqûre. Le chien se mord, se lèche ou se gratte. Cela endommage la peau. Il en résulte alors un cercle vicieux : Les démangeaisons entraînent des démangeaisons qui, à leur tour, causent d'autres dommages à la peau, causant de l'inflammation avec encore plus de démangeaisons. En l'espace de quelques heures, une tache humide apparaît sous le poil, ce qui représente toutes les caractéristiques d'une inflammation : la peau est rouge, chaude, enflée et douloureuse. Plus tard, une tache rouge et sans poil se forme sur laquelle se forme une couche de pus, qui peut se dessécher et former une croûte. Les endroits les plus communs pour les hotspots sont situés à l'arrière-patte du chien, sur les membres postérieures, la base de la queue ou sur les cuisses.

Inflammation de l'oreille

De plus, nous voyons souvent des hotspots chez les chats ou les chiens qui ont des démangeaisons ou des douleurs dans les oreilles, par exemple en raison d'une infection de l'oreille ou d'une infection aux acariens. Le hotspot est habituellement situé sur la joue du chien, en dessous des oreilles. Souvent, à part la tache rouge visible et sans poil, une grande partie de la peau adjacente est infectée. L'étendue et le degré d'inflammation de la peau peuvent causer un animal malade et apathique.

Que faire en cas de hotspots ?

Déterminer la cause

Si vous découvrez un hotspot chez votre chien ou votre chat, il est important que vous agissiez immédiatement. Le pelage doit être rasé pour que l'air puisse atteindre l'endroit. Cela vous donnera également une meilleure idée de ce qui se passe. Parfois, il peut être très difficile de raser le hotspot, car l'endroit est très sensible. Si c'est le cas, il est conseillé de consulter un vétérinaire. Si la cause de la démangeaison est trouvée, il faut bien sûr aussi la traiter.

Traitement

Le hotspot doit donc être soigneusement rasé et lavé. Par la suite, un traitement local peut soulager l’animal. S'il s'agit d'un hotspot qui n'est pas encore infecté, vous pouvez le traiter localement. Il est important de nettoyer la zone plusieurs fois par jour avec la solution de bétadine par exemple et de la traiter ensuite avec, par exemple, un spray hot-spot Dermacool, de mousse Espree Hot Spot ou une pommade pour plaies comme Dermiel. Cependant, si cela ne fonctionne pas suffisamment, il est préférable de consulter votre vétérinaire. Dans certains cas, l'inflammation est si grave que l'administration d'une pommade anti-démangeaison, d'antibiotiques et d'analgésiques est nécessaire. Votre vétérinaire peut vous conseiller à ce sujet.

Protection

Dans les premiers jours qui suivent le traitement, il est important que l'endroit où se trouvait le hotspot soit protégé afin que votre chat ou votre chien ne puisse plus s’y gratter ou se lécher. Le port d'une collerette Comfy Cone ou d’un gilet de protection médicale pour animaux de compagnie peut également vous aider, surtout si votre animal ne supporte pas le port d’une collerette.

Prévention d'un hotspot

Ne pensez pas seulement à la prévention contre les puces et les tiques au printemps et en été, il y a aussi la présence de puces en hiver. Chez les chiens qui nagent régulièrement, l'effet des répulsifs antipuces peut être réduit. Votre chien nage beaucoup ? Dans ce cas, il peut être conseillé de traiter votre chien contre les puces. Un chien qui nage beaucoup est aussi plus susceptible d'avoir des otites. Vérifiez régulièrement les oreilles.

Les chiots et les chatons sont les plus susceptibles d'avoir des acariens. Ceci peut être déterminé au moyen d'un examen de l'oreille par le vétérinaire. Ne traitez pas votre animal contre les acariens sans un contrôle vétérinaire.

Avez-vous des questions sur les hotspots ou les affections cutanées en général ? Vous pouvez consulter notre vétérinaire par email à veterinaire@medpets.fr

Partager cet article

Medpets utilise des cookies afin de répondre au mieux à vos attentes. Ces cookies nous permettent de consulter votre parcours sur notre site internet, afin de pouvoir vous présenter des publicités personnalisées selon sur vos centres d’intérêts, vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux et vous proposer une meilleure navigation sur notre site internet. En continuant sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus Fermer