> Allergie alimentaire chez le chien et le chat

Allergie alimentaire chez le chien et le chat

Allergie alimentaire chez le chien et le chat

Les allergies alimentaires chez les chiens et les chats semblent être de plus en plus fréquentes. Cependant, le diagnostic définitif peut parfois être difficile à établir et les animaux sont en conséquence régulièrement surdiagnostiqués. Les études scientifiques montre que sur un cas sur les cent cas de troubles cutanés chez le chien est causé par une allergie alimentaire.

Hypersensibilité alimentaire, allergie ou intolérance alimentaire ?

Ces termes sont souvent utilisés de manière interchangeable. Cependant, ils ont une signification distincte. Une hypersensibilité alimentaire est un terme générique qui désigne une réaction anormale aux ingrédients d’un aliment. Elle comprend à la fois l'allergie et l'intolérance alimentaire. On parle d'allergie alimentaire lorsqu’une réaction allergique du chien ou du chat se manifestent après absorption d’un aliment et que cela engendre une série de symptômes (nausées, urticaire…). Le système immunitaire est impliqué. Dans tous les autres cas, il y a l’intolérance alimentaire. Ce dernier terme comprend, par exemple, l'intolérance au lactose due à l'absence de l'enzyme digestive (la lactase) ou à une intoxication alimentaire qui se produit après l’ingestion d’une toxine d’un aliment contaminé. Le système immunitaire n'est pas impliqué. Dans cet article, vous traiterons uniquement de l'allergie alimentaire.

Symptômes

Les principaux symptômes des allergies alimentaires chez les animaux sont des démangeaisons non saisonnières légères à graves et des troubles cutanées. Ceux-ci se produisent principalement autour des oreilles, des pattes, de l'aine, des yeux et du museau et se manifestent par des démangeaisons, de la calvitie, des rougeurs et/ou des bosses. Parfois, les symptômes sont plus subtils comme les otites, et dans 15 % des cas, ils comprennent des symptômes gastro-intestinaux. Il s'agit notamment de vomissements après avoir mangé et/ou de diarrhées. Une infection du côlon (colite) ou une augmentation de la fréquence des selles peut être un symptôme d'une allergie alimentaire. Certains chiens se lèchent aussi les pattes ou se frottent sur le sol. Chez le chat, les allergies alimentaires se manifestent par des croûtes sur la peau, une calvitie symétrique, un complexe granulome éosinophile et/ou des démangeaisons sévères autour du cou et de la tête. Le plus embêtant, c'est que les symptômes ne sont pas spécifiques. Les démangeaisons, les changements cutanés et le léchage de la peau sont également des symptômes qui peuvent provenir d’autres infections, dont l'atopie. Les problèmes de peau causés par les allergies alimentaires s'accompagnent souvent d'autres symptômes cutanés. Outre l'atopie, l’autre infection fréquente chez le chien est la dermatite à levures (Malassezia pachydermatis). L'âge auquel les symptômes commencent à apparaître est variable, car ils peuvent toucher aussi bien les jeunes animaux que les animaux plus âgés. Cependant, dans la plupart des cas, les symptômes apparaissent vers l'âge de 2 ans. Même si l’animal a reçu le même régime alimentaire pendant des années, les allergies peuvent encore survenir soudainement.

Causes

Les réactions allergiques surviennent généralement lors de la présence d'une protéine spécifique et, dans des cas exceptionnels, de glucides. Les allergènes les plus courants (substances auxquelles un animal est allergique) chez le chien sont le bœuf, le poulet, l'œuf, le maïs, le blé, le soja et le lait. Chez les chats, l'allergie au poisson, au bœuf, au lait et au poulet sont surtout observées. Les chiens et les chats sont généralement allergiques de 1 à 5 allergènes différents.

Diagnostic

La seule façon de diagnostiquer une allergie alimentaire est de procéder à un régime par élimination (ou régime d’éviction). Les tests sanguins pour les allergies alimentaires chez les chiens et les chats ne sont pas fiables. Il y a trois régimes qui s’offrent à vous : une alimentation préparée par vos soins, une alimentation à base d'une source unique de protéines ou une alimentation à base de protéines hydrolysées.

Régime par élimination maison

Un régime cuisiné maison se compose d'une source de protéines avec laquelle l'animal n'a jamais été en contact auparavant et d'une source de glucides. Le riz ou la pomme de terre est généralement la nouvelle source de glucides et la source de protéines animales peut être la viande de cheval, de chevreuil, de lapin ou d’agneau par exemple. L’inconvénient de ce type de régime fait maison est qu'il est assez unilatéral. Il peut y avoir des carences ou des excédents de certains nutriments. Cela peut causer des problèmes de pelage terne, de faim, de diarrhée, de desquamation de la peau et de perte de poids. Pour prévenir les carences en nutriments, vous pouvez ajouter à l’alimentation TROVET Balance VMS pour chien et chat. Les autres inconvénients sont qu'il nécessite beaucoup de temps pour préparer le régime alimentaire et qu'il est parfois difficile d'obtenir de la viande d'une espèce non standard. Pour cela, vous pouvez vous procurer des saucisses et des friandises protéinées comme ceux de la marque TROVET. Ces aliments contiennent une source de protéines avec laquelle de nombreux animaux n'ont jamais été en contact auparavant. Vous pouvez le compléter avec une source de glucides comme le riz ou la pomme de terre.

Régime par élimination à base d’une source de protéine unique

La deuxième option est un régime alimentaire commercial basé sur une source de protéines unique. Ce régime utilise également une source de protéines avec laquelle l'animal n'a jamais mangé auparavant. Cependant, ces régimes sont fabriqués commercialement et contiennent par exemple des agents conservateurs et autres addictifs. Il a été assuré qu'ils contiennent tous les nutriments nécessaires. Il existe par exemple la saucisse Sanimed Clinical Choice Pure Duck pour chien.

Régime par élimination à base d’une source de protéines hydrolysés

Une autre option est de mettre l'animal au régime avec des protéines hydrolysées. Cela signifie que les protéines ont été réduites en si petites portions que l'organisme ne peut plus y réagir par une réaction allergique. Royal Canin Hypoallergenic et Hill's z/d Sensitivities sont des exemples d’aliments contenant des protéines hydrolysées.

Le régime hypoallergénique doit être suivi pendant une durée de 6 à 8 semaines. Le diagnostic d'une allergie alimentaire chez un animal devient très probable si les symptômes diminuent ou disparaissent pendant cette période. Le diagnostic définitif ne peut être établi qu'après avoir testé l'animal. Cela signifie nourrir votre animal avec la nourriture qu'il consommait avant de suivre un régime hypoallergénique. Si votre animal souffre réellement d'une allergie, les symptômes réapparaissent entre 1 heure et 14 jours après la consommation de la nourriture d'origine de l'animal. Cela est suffisant pour effectuer un diagnostic définitif. L'animal reçoit ensuite de la nourriture hypoallergénique à vie pour s'assurer qu'il ne présentera plus aucun de ces symptômes.

Attention

Pendant la période où votre animal reçoit de la nourriture hypoallergénique, le chien ou le chat ne peut rien recevoir d'autre que la nourriture qui fait partie du régime hypoallergénique. Cela comprend les friandises, les biscuits, les morceaux de pain ou les os à mâcher. L'animal pourrait aussi avoir une réaction allergique à ces produits, et vous serez alors de retour à la case départ. Vérifiez également si les ingrédients contiennent des médicaments aromatisés. Les comprimés vermifuges au goût de bœuf peuvent également provoquer une réaction. Si votre animal prenait des médicaments avant de commencer un régime hypoallergénique comme des corticostéroïdes ou des antibiotiques, vous devriez attendre deux semaines avant qu’il puisse suivre le régime afin de pouvoir évaluer correctement son effet.

Avez-vous une question à poser à notre vétérinaire au sujet des allergies alimentaires ou de l'hypersensibilité alimentaire de votre chien ou chat ? Nous vous invitons à contacter directement notre vétérinaire par e-mail à l'adresse suivante : veterinaire@medpets.fr.

Partager cet article

Medpets utilise des cookies afin de répondre au mieux à vos attentes. Ces cookies nous permettent de consulter votre parcours sur notre site internet, afin de pouvoir vous présenter des publicités personnalisées selon sur vos centres d’intérêts, vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux et vous proposer une meilleure navigation sur notre site internet. En continuant sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus Fermer