> Préparez votre chien à l'hiver

Préparez votre chien à l'hiver

Préparez votre chien à l'hiver

Tandis que l'hiver arrive, les jours raccourcissent et les températures chutent. Nous vous donnons ici quelques conseils et astuces pour bien vous préparer à l'hiver.

Visibilité dans le noir

Vous sortirez probablement souvent votre chien la nuit ou au crépuscule. Assurez-vous alors d'être bien visibles pour les autres usagers de la route. À cette fin, il existe notamment des lampes de sécurité, des colliers luminescents, des laisses lumineuses et des vestes de sécurité réfléchissantes. Retrouvez tous ces produits dans notre catégorie Transport & Sécurité.

Manteaux d'hiver

Selon son pelage et son lieu d'habitation, un chien peut ou non avoir besoin d'un manteau. Le pelage d'un chien passant le plus clair de son temps dehors s'adaptera à la baisse des températures. Le chien devrait alors plutôt bien résister au froid. Chez les chiens possédant des poils doubles, tels que les chiens à poils rudes (comme le chien d'arrêt allemand à poil dur), ainsi que chez les chiens au pelage long et épais (comme le bouvier bernois), le pelage procure généralement suffisamment de chaleur pour rendre un manteau obsolète. En revanche, les petits chiens et les chiens à poil ras (comme le chihuahua et le Jack Russell) se refroidissent plus rapidement et peuvent avoir besoin d'un manteau d'hiver. Assurez-vous que le manteau soit imperméable et bien ajusté afin de conserver au maximum la chaleur corporelle. Il est néanmoins important que le manteau ne limite pas les mouvements. Surveillez toujours attentivement votre chien lorsqu'il porte un manteau, de manière à pouvoir intervenir lorsqu'il l'accroche derrière une branche, par exemple. Notre site internet vous propose différents manteaux pour chiens.

Jouer dans la neige

Bien des chiens sont ravis de pouvoir s'amuser dans la neige avec leur maître. De nombreux chiens aiment « mordre » la neige, et beaucoup en avaleront. En théorie, la neige n'a pas d'effet nocif, à moins que votre chien n'en mange de grandes quantités, auquel cas le froid peut provoquer des problèmes stomacaux et intestinaux, tels que nausées, diarrhées, vomissements, voire un retournement de l'estomac. Par conséquent, veillez à distraire suffisamment votre chien ; si vous ne pouvez l'empêcher d'avaler beaucoup de neige, limitez le temps passé dehors avec lui. Faites également attention aux morceaux de neige ou de glace qui peuvent se nicher dans les coussinets des chiens à poils longs. Vous pouvez éviter cela en coupant court les poils entre les orteils de votre chien avant de sortir dans la neige.

Attention au sel

Le sel utilisé pour le déneigement peut causer brûlures et irritations aux coussinets des chiens. Il est par conséquent recommandé de contourner dans la mesure du possible les endroits où l'on a salé. Si cela s'avère impossible, vous pouvez enduire les coussinets de votre chien de vaseline ou d'un baume de protection, grâce auquel le sel adhèrera moins aux coussinets. En rentrant de votre promenade, rincez les coussinets à l'eau tiède et séchez-les avec une serviette. Si les coussinets de votre chien sont déjà irrités ou abîmés, il est recommandé de lui mettre des chaussures spéciales pour chiens. Même si celles-ci ne lui semblent pas naturelles, il s'y habituera rapidement.

L'antigel est toxique

Manipulez l'antigel avec la plus grande vigilance et rangez-le hors de portée de vos animaux de compagnie. En effet, l'antigel contient de l'éthylène glycol et est très toxique ! De par son goût sucré, les chiens et les chats sont souvent tentés d'y goûter. Une fois ingéré, il provoque généralement vomissements et troubles neurologiques. D'autres symptômes plus tardifs incluent dépression, crises d'épilepsie et insuffisance rénale. Dans les cas les plus graves, ces symptômes peuvent entraîner la mort de l'animal. Si votre animal présente ce genre de symptômes ou si vous pensez qu’il a pu avaler de l'antigel, contactez immédiatement votre vétérinaire.

Hypothermie

Même si fort heureusement, notre pays est rarement touché par des froids extrêmes, ne prolongez pas inutilement les promenades s'il fait très froid et si votre chien n'est pas habitué à rester longtemps dehors. La température corporelle des chiens baisse après quelque temps, notamment après un temps d'immobilité. En outre, ne laissez jamais un chien mouillé dehors lorsqu’il fait froid. En effet, les poils mouillés perdant leur fonction isolante, le chien se refroidira alors rapidement.

Étangs et fossés gelés

Veillez à ce que votre chien n'aille pas se promener sur un étang ou un fossé gelé. Non seulement il peut se blesser les articulations, les muscles et les tendons en glissant, mais il peut également passer à travers la glace, risquant alors l'hypothermie et la noyade.

Votre chien aux sports d'hiver

Vous emmenez votre chien aux sports d'hiver ? Outre les recommandations de sécurité décrites plus haut, il est également important de vérifier les lieux où votre chien est autorisé. Veillez à transporter votre chien en toute sécurité en voiture. Pour cela, vous pouvez l'installer dans le coffre derrière une grille pour chiens ou l'attacher au moyen d'une ceinture de sécurité. Attention : en Allemagne, l'utilisation d'une ceinture de sécurité est obligatoire pour les chiens. Les chiens plus petits peuvent voyager dans un sac de transport pour chiens. Enfin, le chien doit également répondre aux exigences d'entrée sur le territoire du pays concerné.

Partager cet article

Medpets utilise des cookies afin de répondre au mieux à vos attentes. Ces cookies nous permettent de consulter votre parcours sur notre site internet, afin de pouvoir vous présenter des publicités personnalisées selon sur vos centres d’intérêts, vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux et vous proposer une meilleure navigation sur notre site internet. En continuant sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus Fermer