> Démence et vieillissement cérébral chez les chiens & chats

Démence et vieillissement cérébral chez les chiens & chats

Démence et vieillissement cérébral chez les chiens & chats

Des problèmes de santé peuvent faire leur apparition au fil des années, aussi bien pour les humains que pour nos amis à quatre pattes. il devient de plus en plus difficile d'entendre, ils ne voient plus aussi bien qu'avant, deviennent plus raides, d’autres troubles apparaissent… De plus, les animaux peuvent souffrir d'un déclin mental en vieillissant. Il s'agit souvent d'un processus graduel. Cela commence par de légers changements de comportement, qui s'aggravent de plus en plus avec le temps. Chez l'homme, on parle de démence, chez l'animal, le nom officiel est le Syndrome de Dysfonctionnement Cognitif (SDC).

Symptômes

Les symptômes du dysfonctionnement cognitif chez les chiens et chats varient, mais ils ressemblent souvent à ceux observés chez les personnes atteintes de démence. Ils sont particulièrement perceptibles chez les chiens, mais moins chez les chats. C'est probablement parce que les chats eux-mêmes dorment davantage et vivent souvent hors de vue du propriétaire. Les chiens ont souvent des liens plus étroits avec leur maître et, au cours de leur vie, ils ont appris de nombreux ordres et règles de comportement. Cela le rend très perceptible lorsque le chien commence à oublier des choses.

Les chiens et les chats peuvent montrer des signes de désorientation. Ils ne savent plus où ils sont et ne se promènent plus dans la maison aléatoirement. Il arrive aussi que les chiens oublient où ils vivent. Après une longue marche, ils peuvent passer devant leur maison sans la reconnaître. Un problème également typique est que le chien oublie de quel côté une porte s'ouvre et qu'il va s'asseoir sur le côté de la charnière en attendant.

Tout comme chez les humains, il se peut également que les animaux atteints de démence avec perte de mémoire ont une capacité d'apprentissage réduite. Des ordres qui ont toujours été bien exécutés, sont soudainement oubliés. Apprendre quelque chose de nouveau à votre chien est plus difficile et plus lent, parfois cela ne fonctionne même plus du tout.

Les rythmes diurnes et nocturnes sont souvent perturbés. Là où le chien ou le chat était actif le jour et dormait la nuit est inversé avec la démence. Par exemple, les chiens et les chats peuvent soudainement errer dans la maison la nuit et se mettre à pleurer ou à se plaindre en miaulant.

Les animaux atteints de démence peuvent se comporter différemment à l'égard de leur propriétaire ou d'autres animaux. Parfois, l'intérêt pour les contacts sociaux augmente, mais il peut aussi diminuer. Ils ne recherchent plus de caresse ou le contact.

Les chiens malades peuvent également devenir insalubres. Ils oublient, pour ainsi dire, leur apprentissage de la propreté. Les chats peuvent avoir de la difficulté à trouver la litière. Les chiens et les chats peuvent uriner et faire leurs besoins à l’intérieur de la maison.

En raison de la démence, un animal peut montrer une peur accrue, de l'agressivité ou de l’anxiété. Les chiens peuvent aboyer davantage, même lorsque ce n'est pas approprié. Parfois, il y a de l'anxiété de séparation ou la peur de feux d'artifice, par exemple, qui n'ont jamais existé auparavant.

Diagnostic

Comme les symptômes varient énormément, le diagnostic est difficile à effectuer. Les personnes peuvent être diagnostiqués sur la base de leurs antécédents médicaux, de la prédisposition héréditaire ou de de la recherche clinique. Au cours de cette recherche, un certain nombre de tests sont effectués dans lesquels la mémoire de la personne est testée avec une série de tests et de questions. Chez l'animal, le diagnostic est souvent fondé uniquement sur l'exclusion d'autres facteurs physiques. On ne peut pas demander à un chien s'il sait ce qu'il a mangé hier.

Il est donc important de faire tester l’animal pour d'autres maladies ou affections. La douleur ou une maladie qui affecte un animal peut également provoquer des changements de comportement.

Traitement

Il n'existe aucun remède contre la démence chez les chiens et les chats. Cependant, le déclin mental peut être ralenti grâce à diverses mesures.

Activité physique et cérébrale

Tout d'abord, il faut que le propriétaire soit conscient du problème de démence avec son animal. Si vous comprenez ce qui se passe avec votre chien ou votre chat, vous pouvez en tenir compte autant que possible. Par exemple, la régularité est importante pour un animal dément. Faites régulièrement des promenades avec votre chien et nourrissez votre animal à intervalles réguliers. Récompensez votre animal s'il effectue un comportement désiré, mais cessez toute forme de punition. Cela augmente le stress et souvent le chien ne sait plus ce qu'il a fait de mal. Assurez-vous que votre chien reste actif physiquement. Les activités physiques sont bonnes pour l'état de santé de votre chien, cela stimule la circulation sanguine et l'activité cérébrale. Ainsi, avec cette dépense physique, votre chien ressentira une bonne fatigue et pourra alors mieux dormir la nuit. La gymnastique cérébrale aide aussi à ralentir l'apparition des symptômes de la démence. Vous pouvez essayer d'apprendre de de nouveaux ordres ou faire de petits exercices avec votre chien. Les jouets d’intelligence peuvent aussi aider à garder le cerveau de votre chien ou de votre chat actif.

Gestion du stress et de l’anxiété

Pour réduire le stress, les produits à base de phéromones peuvent être utilisés aussi bien pour les chiens que pour les chats. Les phéromones ont un effet calmant et cela peut les aider à se reposer dans de telles situations.

Alimentation

Hill's a mis au point un aliment spécialement conçu pour les chiens présentant des changements de comportement associés à la démence : b/d Ageing & Alertness. L'aliment contient un mélange exclusif d'antioxydants et de légumes capable de contrer les symptômes du vieillissement cérébral et les changements de comportement liés à l'âge. Il aide également à améliorer la capacité d'apprentissage des chiens âgés.

Compléments alimentaires

En plus de ces mesures, divers compléments alimentaires peuvent également être donnés pour soutenir le cerveau. La recherche a démontré que les antioxydants, les acides gras oméga-3 et certains acides aminés peuvent avoir un effet bénéfique sur les animaux présentant des symptômes de démence.

Antioxydants

Comme les radicaux libres jouent un rôle dans le développement de la démence chez les chiens et les chats, un complément alimentaire contenant des antioxydants peut aider à améliorer les fonctions cérébrales de l’animal. Un exemple d'un tel complément alimentaire est Aktivait pour chiens et chats. En plus des antioxydants, les compléments alimentaires contiennent également des acides gras oméga-3.

Acides gras oméga-3

Les acides gras oméga-3, dont l'acide eicosapentaénoïque (EPA) et l'acide décosahexaénoïque (DHA), sont convertis dans l'organisme en diverses substances bénéfiques. Le DHA protège l'organisme contre les radicaux libres, que l'on soupçonne d'être l'une des causes possibles de la démence dans le cerveau.

Riche en oméga-3 et oméga-6, Dermoscent Silver Spot-on est un soin protecteur cutané destiné aux chiens et aux chats. Il permet non seulement de protéger la santé du pelage de votre animal mais également de stimuler l’animal fragilisé et améliore son bien-être et sa vitalité.

Choline

La choline est un des nutriments semi-essentiel qui peut être utilisé en toute sécurité et avec des résultats rapides dans le dysfonctionnement cognitif. « Semi-essentiel" signifie qu'un corps sain est capable de produire de la choline en quantité suffisante. Cependant, cela nécessite certains acides aminés essentiels. Lorsque ces acides aminés sont trop peu présents dans l'alimentation, mais surtout lorsqu'ils sont insuffisamment absorbés par l'organisme en raison de l'âge, une carence en choline peut entraîner des troubles cognitifs.

La choline est l'une des rares substances organiques capables de traverser la barrière hémato-encéphalique. Il est essentiel pour la production du neurotransmetteur, l’acétylcholine. Ce neurotransmetteur est très important pour le cerveau. Il assure un transfert sain du stimulus du système nerveux. La recherche chez l'homme a démontré que les patients atteints de la maladie d'Alzheimer ont un taux d'acétylcholine fortement réduit. Chez les animaux qui présentent des signes de démence, l'administration d'une forte dose de choline peut freiner ce processus et, dans bien des cas, ramener l'animal les pattes sur terre.

La cholodine est un exemple de compléments alimentaires pour chiens et chats qui contient une forte dose de choline. Il contient également de la phosphatidylcholine - une partie importante des membranes cellulaires - et de la méthionine, un acide aminé essentiel. Il contient également de l'inositol, une substance semblable à une vitamine qui a un effet calmant et un effet bénéfique sur la tension artérielle. Diverses études cliniques ont montré les effets positifs du Cholodin dans les symptômes les plus courants de la démence et l'expérience a montré que la supplémentation en choline génère souvent des résultats particulièrement rapides chez le chien et le chat.

Avez-vous une question à poser à notre vétérinaire au sujet de la démence, du vieillissement cérébral ou de la vieillesse chez les animaux de compagnie en général ? Alors, n’hésitez pas à prendre contact avec notre vétérinaire par e-mail à l’adresse suivante : veterinaire@medpets.fr.

Partager cet article

Medpets utilise des cookies afin de répondre au mieux à vos attentes. Ces cookies nous permettent de consulter votre parcours sur notre site internet, afin de pouvoir vous présenter des publicités personnalisées selon sur vos centres d’intérêts, vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux et vous proposer une meilleure navigation sur notre site internet. En continuant sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus Fermer