> Insuffisance rénale chronique chez le chat

Insuffisance rénale chronique chez le chat

Insuffisance rénale chronique chez le chat

L'insuffisance rénale chronique est une maladie courante chez les chats plus âgés. Comme son nom l'indique, les reins ne fonctionnent plus correctement depuis bien longtemps. Malheureusement, les propriétaires ne détectent pas toujours les premiers signes de cette maladie et, par conséquent, elle est souvent diagnostiquée que tardivement. Si vous remarquez que votre chat vieillissant devient lent, qu'il a un appétit réduit et un pelage terne, qu'il perd du poids ou qu'il boit et urine plus qu'avant, faites-le examiner par votre vétérinaire. Il est possible que sa fonction rénale se détériore.

Fonctions du rein chez le chat

Les reins ont différentes fonctions essentielles dans le corps du chat. Ils maintiennent l'équilibre hydrique de l'organisme en éliminant essentiellement l’eau par les urines. Ils agissent également comme un filtre qui élimine les déchets toxiques du sang et les expulse du corps sous forme d’urine et retient les bonnes substances dans l'organisme. Ils produisent également diverses substances importantes pour l'équilibre calcique, la tension artérielle et la production de globules rouges.

Tout comme les humains, les chats possèdent deux reins. Ce sont des organes en forme de haricots d'environ 3 cm de diamètre. Les reins sont composés de milliers de petites unités fonctionnelles, les néphrons, qui filtrent le sang. Chez les jeunes animaux en bonne santé, tous les néphrons ne sont pas actifs en même temps. Certains néphrons sont conservés en réserve. Certains néphrons meurent, en raison du vieillissement ou de lésions rénales. Les néphrons de réserve reprennent leur fonction, jusqu'à ce que tous les néphrons soient finalement actifs. Lorsqu'il n'y a plus de néphrons de réserve, mais que les reins continuent d'être endommagés, le chat commence à montrer des signes d'insuffisance rénale chronique.

Insuffisance rénale chronique du chat

L'insuffisance rénale chronique est une maladie courante chez les chats à partir de l'âge de 9 ans. Chez les chats atteints de cette maladie, une partie des reins est irrémédiablement endommagée. Les causes de l'insuffisance rénale chronique sont diverses. Malheureusement, il est généralement impossible d'en déterminer la cause exacte, car l'affection commence avant que les symptômes ne deviennent apparents. En raison de la capacité de réserve, les symptômes ne deviennent perceptibles que lorsque 75% de la fonction rénale est déjà perdue. Les premiers symptômes sont généralement assez subtils, comme un pelage terne et la perte d’énergie. Avec le temps, il se peut aussi que l'on remarque lentement que le chat urine davantage dans le bac à litière.

Symptômes

Souvent, les premiers signes d'insuffisance rénale chronique ne sont pas reconnus ou considérés comme des signes de vieillesse. Si les symptômes ne sont pas traités, les reins se détérioreront davantage et les symptômes pourraient s'aggraver.

La perte de néphrons fonctionnels a un impact négatif sur toutes les fonctions normales des reins. Les reins laissent passer trop d'eau dans l'urine et retiennent donc trop peu d'eau dans le corps. Pour compenser, votre chat commencera à boire davantage. Si votre chat ne boit pas assez, cela pourrait entraîner une déshydratation.

De plus, les reins ont également du mal à éliminer les déchets de l'organisme, qui continuent à circuler dans le sang. Ces déchets deviendront toxiques pour votre chat. Le principal déchet causant des problèmes est l'urée, un déchet provenant du métabolisme des protéines. L'urée provoque une sensation de nausée à votre chat et peut causer de petits ulcères dans la bouche et l’estomac. Les nausées et la douleur causées par les ulcères peuvent provoquer des vomissements et une diminution de l'appétit, entraînant une perte de poids.

Comme la fonction de filtration des reins n'est plus aussi efficace qu'auparavant, les protéines sont également éliminées avec l'urine. Par conséquent, l'organisme commencera à utiliser ses propres muscles pour libérer des protéines.

La capacité de production hormonale des reins est également affectée, avec toutes les conséquences que cela implique. Par exemple, l'anémie peut être causée par un taux insuffisant d’EPO, une hormone fabriquée par les reins. Cela peut rendre un chat paresseux et lent. L'anémie peut également s'aggraver à la suite d’une perte de sang causée par les ulcères d'estomac et les plaies dans la bouche.

Les lésions rénales affectent souvent également le mécanisme de régulation de la tension artérielle, provoquant une tension artérielle trop élevée dans l'organisme. Inversement, une tension artérielle trop élevée peut causer des lésions rénales. Habituellement, un propriétaire ne remarquera rien si son chat a une tension artérielle trop élevée. Ce n'est qu'à un stade tardif que des symptômes tels que saignements oculaires, cécité et problèmes cardiaques apparaissent.

Diagnostic de l'insuffisance rénale chronique

L'insuffisance rénale chronique n'est pas difficile à diagnostiquer. D'après les symptômes et un examen, votre vétérinaire soupçonnera souvent une insuffisance rénale. Cette suspicion peut être confirmée par une analyse d'urine et une analyse de sang. Votre vétérinaire peut également vérifier la tension artérielle de votre animal.

Analyse d’urine

La présence de protéines et d'inflammation dans l'urine est vérifiée et le poids spécifique est déterminé. L’analyse urinaire est utilisé pour mesurer la qualité de l'eau dans l'urine. Elle permet d’indiquer la concentration de l’urine.

Prise de sang

Grâce aux valeurs rénales du test sanguin, la présence ou non d’une maladie rénale peut y être établie. En cas d'insuffisance rénale, les déchets d'urée et de créatinine ne sont plus efficacement excrétés et constituent donc un bon moyen de mesurer la fonction rénale. La créatinine est le produit de la dégradation des protéines présentes dans le tissu musculaire. Chez les animaux en bonne santé, la valeur de la créatinine dans le sang est raisonnablement stable, car elle est constamment sécrétée dans l'urine. Dans les cas où il y a plus de 60 % de lésions rénales, les néphrons ne sont plus en mesure de traiter toute la créatinine dans le sang et, par conséquent, l'indice de créatinine du sang augmente. Un autre test sanguin est également disponible depuis peu (SDMA). Cela permet de détecter l'insuffisance rénale plus tôt, avec une réduction de 25 à 40 % de la fonction rénale.

La substance d'urée, mentionnée auparavant, montre également l'efficacité de la fonction rénale. Si la fonction rénale est altérée, l'urée n'est plus excrétée efficacement et son taux dans le sang augmente.

Le phosphate est un autre paramètre de la fonction rénale. Le phosphate est un minéral qui affecte des processus importants dans le corps. En cas d'insuffisance rénale, le taux de phosphate peut augmenter, car l'organisme est incapable de le sécréter. Un excès de phosphate dans le sang est nocif pour votre chat.

Tension artérielle

Parce qu'un chat souffrant d'insuffisance rénale est plus susceptible de souffrir d'hypertension artérielle, votre vétérinaire le vérifie souvent. Cela se passe de la même façon que chez l'homme c’est-à-dire à l'aide d'un brassard gonflable et d’un appareil de mesure Doppler. Si la tension artérielle d'un chat est trop élevée, des médicaments peuvent être prescrits pour traiter ce problème.

Traitement

Malheureusement, l'insuffisance rénale ne peut être guérie et le traitement vise donc à ralentir la détérioration de la fonction rénale. Si une insuffisance rénale grave est diagnostiquée avec des symptômes tels que le refus de manger, les vomissements, la déshydratation, l’amaigrissement et la léthargie, le chat devra être admis dans une clinique vétérinaire pendant quelques jours. Afin de traiter la déshydratation et d'évacuer correctement les reins, le chat sera mis sous perfusion, administrant un liquide directement dans la circulation sanguine. Le chat recevra également des médicaments contre la nausée. Si le chat ne mange pas, il doit y être contraint. Si après quelques jours de traitement intensif, il apparaît que les valeurs rénales dans le sang ont suffisamment chuté, le chat peut rentrer chez lui et suivre un régime spécial pour les reins et prendre des médicaments.

Si l'insuffisance rénale est diagnostiquée relativement tôt, avant l'apparition de symptômes graves, le chat n'aura pas besoin d'être admis. Le chat peut rester chez lui, mais il doit recevoir une nourriture adaptée et des médicaments spéciaux. Pour maintenir le flux des reins, vous devez vous assurer que votre chat boit autant d'eau que possible. La consommation d’eau peut être stimulée, par exemple, à l'aide d'une fontaine à eau. La nourriture humide ou la nourriture sèche ramollie est préférable à la nourriture sèche, car cela signifie que le chat recevra de l'eau avec sa nourriture.

La nutrition joue un rôle essentiel dans le traitement de l'insuffisance rénale chronique. Le chat devra suivre un régime spécial pour le reste de sa vie. Un régime rénal contient moins de protéines que les aliments standard, et les protéines qu'il contient sont de meilleure qualité. Cela entraînera une réduction de la production d'urée, ce qui signifie que votre chat se sentira moins malade.

Si les analyses sanguines montrent que le taux de phosphate dans le sang a augmenté, des liants phosphatés seront prescrits. Celles-ci assureront que le phosphate dans l'aliment est lié, de sorte que moins de phosphates sont libérés dans la circulation sanguine. Si le sang est pauvre en potassium, un complément alimentaire doit être donné à cet effet. Parfois, d'autres médicaments sont également prescrits, comme des médicaments pour abaisser la tension artérielle ou pour prévenir l'excrétion de protéines dans l'urine.

Pronostic

Bien qu'une fois endommagés, les reins ne se rétabliront jamais, un bon traitement permettra à votre chat de retrouver une bonne qualité de vie. Cependant, le pronostic d'insuffisance rénale chronique varie considérablement. La condition de certains chats se détériorent très rapidement et ne répondent pas bien au traitement. D'autres chats peuvent vivre heureux pendant des années.

Si vous reconnaissez des signes d'insuffisance rénale chez votre chat, il est préférable de faire examiner votre chat par un vétérinaire. Certains vétérinaires offrent également un examen de santé aux animaux âgées, où, en plus d'un examen physique général, ils procèdent à une analyse sanguine pour vérifier les fonctions des organes, y compris les fonctions rénales. Pour un chat plus âgé, c'est définitivement recommandé. Si des anomalies sont détectées, il est plus probable que vous l'ayez détecté à temps et que vous puissiez commencer le traitement plus tôt. Plus tôt vous commencerez à prendre des mesure, meilleur sera le pronostic.

Partager cet article

Medpets utilise des cookies afin de répondre au mieux à vos attentes. Ces cookies nous permettent de consulter votre parcours sur notre site internet, afin de pouvoir vous présenter des publicités personnalisées selon sur vos centres d’intérêts, vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux et vous proposer une meilleure navigation sur notre site internet. En continuant sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus Fermer