> Tout sur la vermifugation des animaux de compagnie

Tout sur la vermifugation des animaux de compagnie

Tout sur la vermifugation des animaux de compagnie

Informations utiles sur la vermifugation de votre animal de compagnie

Si la vermifugation fait partie des soins de base à prodiguer à votre animal de compagnie, elle soulève néanmoins un certain nombre de questions. C'est pourquoi nous nous proposons de clarifier quelques points.

Quelles sont les espèces de vers existantes ?

Il existe divers types de vers pouvant infester votre animal (ainsi que vous-même, le cas échéant). Parmi les plus communs, nous noterons les ascaris, les trichures, les vers solitaires ou ténias, les acanthocéphales, les vers des poumons et les vers du cœur. Les ascaris peuvent infester un chien ou un chat de différentes manières : ingestion directe de larves ou d'œufs présents dans l'environnement, ingestion d'une proie infestée, transmission par le lait maternel ou transmission par le placenta (uniquement pour les chiots). Le ver solitaire, quant à lui, se transmet invariablement à travers un hôte intermédiaire : ainsi, chiens et chats sont exclusivement contaminés suite à l'ingestion d'une proie infestée, ou encore en avalant des puces infestées lorsqu'ils se lèchent. Dans le cas des trichures et des acanthocéphales, ce sont les œufs présents dans l'environnement (sur le sol) qui sont ingérés. Enfin, le vecteur de transmission des vers du cœur (dirofilaria) sont les moustiques. Cette dernière espèce de vers est heureusement peu présente chez nous, mais plus répandue dans les pays d'Europe du Sud. Soyez donc vigilant lorsque vous partez en vacances dans le sud avec votre chien.

Pourquoi la vermifugation est-elle importante ?

Les vers peuvent déclencher chez votre chien ou votre chat une variété de symptômes, selon le type et l'ampleur de l'infestation. Certaines infestations, notamment d'ascaris, de vers solitaires ou de trichures, peuvent ne provoquer aucun symptôme visible lorsque le nombre de vers est peu important. Dans d'autres cas, l'animal infesté peut présenter des symptômes mineurs, tels que perte de poids, diminution de la condition physique, ternissement de la fourrure, démangeaisons anales et légers problèmes digestifs. Un chiot infesté par des ascaris peut également présenter le fameux « ventre rond ». Les acanthocéphales et les trichures peuvent quant à eux provoquer des symptômes plus sérieux, comme des diarrhées (parfois sanglantes), des anémies et des pertes de poids. Le ver du cœur, comme son nom l'indique, déclenche des problèmes cardiaques, tels que suffocation, toux, diminution de l'endurance et perte de poids.

Si la vermifugation est recommandée pour le bien-être de votre chien ou de votre chat, elle est également importante pour votre propre santé ! En effet, certains vers peuvent aussi infester l'homme, en particulier l'ascaris et, dans une bien moindre mesure, les acanthocéphales. Les jeunes enfants sont particulièrement exposés à ce risque, car ils peuvent ingérer des œufs de vers en jouant dans le bac à sable ou dans l'herbe.

Fréquence de la vermifugation

Il existe des recommandations concernant la vermifugation des animaux de compagnie. Celles-ci sont notamment émises par l'ESCCAP, une organisation à but non lucratif très active dans ce domaine, regroupant des vétérinaires-parasitologues renommés. Les recommandations de vermifugation pour les chiens sont les suivantes : les chiots doivent être vermifugés à 2, 4, 6 et 8 semaines, puis une fois par mois jusqu'à l'âge de 6 mois. Par la suite, il convient de traiter les chiens 4 fois par an. Dans le cas des chiens de chasse ou des chiens vivant dans des régions où l'on peut rencontrer le ver solitaire du renard (telles que le Limbourg méridional, la Groningue orientale, les Ardennes et certaines régions d'Allemagne), une vermifugation plus fréquente peut être nécessaire. Parlez-en avec votre vétérinaire. Les recommandations sont similaires pour les chatons, qui doivent être vermifugés à 3, 5 et 7 semaines, puis mensuellement jusqu'à l'âge de 6 mois. Au-delà de 6 mois, il conviendra de traiter les chats 4 fois par an.

Et pour les chats d'intérieur ?

Environ 20% des chats infestés par des ascaris vivent exclusivement à l'intérieur, dans une maison ou un appartement. L'infestation leur est transmise par leurs propriétaires, qui peuvent faire entrer des œufs par l'intermédiaire des semelles de leurs chaussures. Il est donc indispensable de vermifuger même les chats d'intérieur.

Attention, les œufs de ver ne sont pas visibles à l'œil nu dans les excréments de votre animal. Ce n'est souvent qu'après la vermifugation que l'on trouve des vers (morts) dans les déjections. Toutefois, il existe une exception à cette règle : les anneaux des vers solitaires, semblables à des grains de riz, que l'on retrouve parfois dans la fourrure et les selles. En cas de doute, n'hésitez pas à demander à votre vétérinaire d'effectuer un examen des selles de votre animal !

À quel moment vermifuger ?

La majeure partie de l'année, le moment précis de la vermifugation n'a pas d'importance, dans la mesure où votre animal peut être infesté en toute saison. En revanche, il est recommandé de vermifuger votre animal environ 2 semaines avant sa vaccination annuelle, afin d'éviter que son système immunitaire ne soit occupé à combattre une infestation de vers et que la réaction immunitaire au vaccin ne s'en trouve réduite. En effet, la quantité d'anticorps produits est généralement moindre que lorsque l'animal a été vermifugé peu de temps auparavant.

Les mesures de prévention

L'hygiène !

Outre la vermifugation, vous pouvez limiter le risque de contact avec les œufs de ver pour vous et votre animal. Pour cela, pensez à nettoyer les selles de votre animal (à ne pas jeter sur le compost), à recouvrir les bacs à sable et à vous nettoyer régulièrement et soigneusement les mains, en particulier avant de manger et après avoir jardiné.

Comme indiqué plus haut, les vers solitaires peuvent être transmis par l'intermédiaire de la puce. C'est pourquoi, outre une vermifugation régulière, il est également important de se prémunir des puces. À cette fin, vous pouvez par exemple utiliser Advantage.

Les préparations à base d'herbes

Medpets propose différents produits préventifs naturels, qui agissent sur le milieu intestinal afin de le rendre le plus inhospitalier possible pour les vers. Par ailleurs, ces herbes contribuent de manière générale à la santé intestinale. Parmi ces produits, on trouvera notamment : Doggy Parex et Verm-X chiens pour les chiens, ainsi que Verm-X chats pour les chats.

Attention : contrairement aux vermifuges classiques, ces produits agissent de manière purement préventive et ne tuent pas les vers. Par conséquent, même lorsque vous utilisez ces préparations à base d'herbes, il est recommandé de compléter le traitement par un vermifuge classique au moins 2 fois par an ou de demander à votre vétérinaire un examen des selles de votre animal.

Produits vermifuges

Medpets vous propose différents types de vermifuges. Nous recommandons Vitaminthe pour les chiots et les chatons, Anthelmex pour les chiens adultes et Cestem pour chats pour les chats adultes.

Partager cet article

Medpets utilise des cookies afin de répondre au mieux à vos attentes. Ces cookies nous permettent de consulter votre parcours sur notre site internet, afin de pouvoir vous présenter des publicités personnalisées selon sur vos centres d’intérêts, vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux et vous proposer une meilleure navigation sur notre site internet. En continuant sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus Fermer