> La socialisation du chiot

La socialisation du chiot

La socialisation du chiot

La socialisation des chiots est très importante. Une bonne socialisation signifie qu'à l'avenir vous pourrez avoir un chien adulte agréable qui s'entendra bien avec les humains comme avec les animaux. Il sera également capable de s’adapter aux changements dans son environnement. Pour être en mesure de bien socialiser votre chiot, retrouvez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur le développement et la socialisation d'un chiot.

La phrase de socialisation d'un chiot

La phase de socialisation d'un chiot peut être divisée en 2 étapes :

  • La première phase de socialisation est entre l'âge de 3 -12 semaines.
  • La deuxième phase de socialisation est entre l'âge de 12 semaines - 6 mois.

La phrase 1 de socialisation de votre chiot

Cette phrase peut être vu comme la phase de curiosité. En effet, les chiots sont plus curieux lors de leur jeune âge. Dans cette phase, ils ont le désir de tout explorer. Ils doivent apprendre à ne pas être effrayé par les éléments extérieurs. Le reste du monde extérieur doit devenir "normal" à ses yeux.

Nous vous donnons un bref aperçu avec des exemples de stimulus que votre chiot devrait connaître :

  • Les enfants
  • Le bruit et l’agitation (par exemple une rue commerçante ou un marché animée)
  • Les voitures
  • Les trains
  • Les bus
  • Les camions
  • Les autres personnes (y compris les personnes ayant une couleur de peau différente et les personnes handicapées)
  • Les autres chiens
  • Les autres animaux (tous les animaux de la maison, comme le chat et le lapin, mais aussi les autres animaux, comme les vaches, les moutons et les chevaux lorsque vous promenez votre chien dans les zones rurales)
  • L’eau (par exemple la mer)
  • Tous les autres éléments qui font partie de votre vie quotidienne
  • Les feux d’artifice et autres bruits forts
  • Le vétérinaire !

Cette phase doit se dérouler dans le calme et votre chiot doit disposer de suffisamment de temps pour s'habituer à de nouveaux stimulus. Il est important que cela ne soit pas précipité. Laissez le chiot se familiariser aux nouvelles choses à plusieurs reprises. Il est également important de ne pas lui faire découvrir trop de stimulus d'affilée. Votre chiot doit avoir suffisamment de temps pour se reposer.

Si votre chiot réagit anxieusement à un stimulus, c'est que votre chiot n'est pas encore prêt. Vous pouvez prendre votre chiot et l’éloigner du stimulus. Essayez à nouveau à un autre moment et recommencez à un moment plus calme, par exemple à une plus grande distance.

La phrase 2 de socialisation de votre chiot

Cette phase est considérée comme la phase de peur. Votre chiot se méfie de tout ce dont il est entré en contact en phase 1. Le chiot doit réapprendre que tout ce à quoi il a été confronté n'est plus dangereux. Répéter les mêmes stimuli est particulièrement important dans cette phase !

C'est aussi la phase où le chiot peut avoir peur de manière permanente à cause d'une expérience traumatisante.

Votre chiot à la maison

Votre chiot vient généralement à la fin de la première phase de socialisation chez vous, son nouveau maître. Il doit donc maintenant apprendre ce qui est "normal" au sein du ménage et se familiariser avec la routine familiale.

Il y a quelques points auxquels vous pouvez prêter attention pendant la socialisation pour que votre chien soit sociable :

  • Sociabiliser avec les enfants
  • S'habituer au vétérinaire
  • Sociabiliser avec d'autres chiens

Nous expliquerons ici pourquoi ces points sont particulièrement importants dans le processus de socialisation.

Sociabiliser avec les enfants

Pour un chien, un enfant n'est pas seulement un petit être humain. Un chien qui n'a aucune expérience avec les enfants peut voir un enfant comme une menace. Ils peuvent même développer un comportement agressif envers les enfants s'ils n'apprennent pas que les enfants (dans la plupart des cas) ne sont pas dangereux et sont souvent un camarade de jeu très gentil. Si vous n'avez pas d'enfants, il est important de chercher des endroits fréquentés par les enfants, par exemple se promener près d’une école.

S'habituer au vétérinaire

N’attendez pas que votre chien ait besoin d’aller au vétérinaire pour l’y amener. Visitez votre vétérinaire régulièrement pour un examen global et obtenir une friandise. De cette façon, votre chiot apprend que le vétérinaire peut être très gentil.

Sociabiliser avec d'autres chiens

Il existe de nombreuses races de chiens différentes et chaque chien a un caractère différent. Les chiots doivent apprendre que toutes ces autres races sont aussi des chiens "normaux". N'attendez pas que tous les vaccins aient été administrés avant d'entrer en contact avec d'autres chiens, car la première phase de socialisation est déjà terminée ! N’allez pas encore visiter les endroits fréquentés par d’autres chiens, mais analysez la situation pour savoir si votre chiot peut faire de nouvelles rencontres et si ces chiens ont bien été vaccinés. Veuillez vérifier à l'avance si l'autre chien se comporte bien avec les autres chiots, afin d'éviter une expérience traumatisante.

Ce avec quoi votre chiot doit entrer en contact dépend de votre environnement !

Que faire lorsque votre chiot vit une mauvaise expérience ?

Si votre chiot a déjà vécu une mauvaise expérience, notre conseil est de chercher une situation similaire le plus tôt possible et de le rendre amusant en récompensant votre chiot positivement. Par exemple, si votre chiot est effrayé par les camions, retournez sur une route très fréquentée, mais gardez une certaine distance au début et jouez avec votre chiot ou donnez-lui une savoureuse friandise s'il ne réagit pas de façon anxieuse.

Empêchez qu'un événement désagréable ne devienne une expérience traumatisante. Ceci s'applique également à une rencontre négative avec un chien plus grand que lui par exemple. Trouvez dans la journée un chien de la même race qui se comporte bien avec les chiots et rendez ainsi l'expérience agréable.

Enfin…

Commencez à socialiser votre chiot à temps et entraînez-le sans cesse ! Assurez-vous de continuer la socialisation de votre chiot jusqu'à la puberté, de préférence jusqu'à l'âge d'un an. Il continuera ainsi d'apprendre que les choses nouvelles ne font pas peur et que vous pouvez réagir aux changements de comportement à temps.

Vous ne savez pas comment gérer l'éducation de votre chiot ? Un cours destiné aux chiots peut vous aider. Informez-vous (par l'intermédiaire de votre vétérinaire ou d'autres propriétaires de chiens dans le voisinage) sur les différentes possibilités de cours pour chiots dans votre région et jetez-y un coup d'œil. Tout le monde n’apprend pas de la même façon. L'approche du cours pour chiots doit vous convenir, sinon votre chiot n'apprendra rien !

Bonne chance et amusez-vous avec votre chiot !

Partager cet article

Medpets utilise des cookies afin de répondre au mieux à vos attentes. Ces cookies nous permettent de consulter votre parcours sur notre site internet, afin de pouvoir vous présenter des publicités personnalisées selon sur vos centres d’intérêts, vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux et vous proposer une meilleure navigation sur notre site internet. En continuant sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus Fermer