> Votre chien se gratte ?

Votre chien se gratte ?

Votre chien se gratte ?

Si vous cherchez à soulager immédiatement votre chien des démangeaisons, nous vous recommandons de naviguer nos pages populaires pour traiter les puces du chien : Frontline, Advantix - Antiparasitaire pour Chien et Anti-Puces & Anti-Tiques pour Chiens

Les puces chez le chien

Malheureusement, les puces apparaissent chez la plupart des chiens à un moment. Ces petites bestioles sauteuses peuvent réellement nuire à la santé de votre chien et, dans le cas d’une véritable infestation, pourraient même devenir un problème chez les humains. Contrairement à ce que pensent beaucoup de personnes, les puces apparaissent plus vers la fin de l’été et en automne.

En France et malgré le nom, les chiens font plus souvent face à la puce du chat. Les puces sont très petites et seuls les adultes sont visibles à l’œil nu. Malgré leur petite taille de 3 mm, les puces peuvent sauter très haut grâce à leurs pattes arrières très fortes. Les adultes se nourrissent de sang et les femelles pondent environ 20-45 œufs par jour. Ces œufs se retrouveront dans l’environnement du chien et feront partie de la moitié de la population totale. Ensuite, les larves se cacheront de la lumière en-dessous des moquettes, des tapis et dans les petits recoins de votre maison. Le stade de nymphose peut durer un certain temps et, grâce aux vibrations, à la chaleur et au concentré de CO2 se transformeront en adulte qui partiront à la poursuite d’un repas sanguin. Cela peut surtout être problématique quand vous retournez de vos vacances. Les œufs et les larves se seront développées pendant vos vacances et attendent affamées. Ensuite, dès votre retour, elles attaqueront en masse et un fléau de puces apparaîtra.

Comment savoir si son chien a des puces ?

Les puces ne sont pas évidentes à repérer. Elles sont très rapides et savent se cacher. La plupart de la population de puces (95%) se trouvera dans l’environnement alors que seulement 5% d’entre elles se trouveront sur votre animal quand elles décident de prendre leur repas. Les adultes peuvent être repérés grâce à un peigne à puces. Dans le cas d’une infestation, il est plus probable de retrouver les selles de puces. Celles-ci sont noires et, en les plaçant sur du sopalin mouillé, deviennent rouges à cause du sang digéré.

Les symptômes sont très typiques. Les piqûres de puces démangent beaucoup, on verra donc un chien sauter soudainement et se ronger la peau. Vous pourrez remarquer, sur la peau de votre chien, des petites marques rouges ou des points chauds dus aux piqûres de puces mais également aux morsures de votre chien. Les chiens allergiques aux puces sont en fait allergiques à la salive des puces ce qui peut les rendre mal à l’aise même un certain temps après la piqûre. De plus, dans les cas d’une infestation sérieuse, votre chien pourrait attraper une anémie.
Les puces peuvent également transmettre des œufs de ténia et provoquer un infestation de vers solitaires.

Prévenir et traiter les puces chez le chien

Il existe toutes sortes de produits pour prévenir ou traiter les infestations de puces tels que les sprays, les pipettes spot-on, les colliers et les comprimés. Le shampoing anti-puce ne s’utilise que lorsque vous êtes sûr de la présence de poux sur l’animal. Il est important de choisir un produit conçu pour éliminer les poux dans le plus de stades de croissance possible, surtout en cas d’infestation. Il est également indispensable de traiter tous les chiens et chats dans votre foyer. Malheureusement, aucun produit n’est efficace à 100%. Un échec peut également être dû au fait que l’environnement n’ait pas été traité. Puisque la plupart de l’infestation se trouve dans l’environnement, il est très important de le traiter. Cela se fait en passant l’aspirateur, en lavant les draps des lits et les tapis à une température très haute et en utilisant un spray dans l’environnement du chien.
Selon la sévérité de l’infestation, le contrôle total des poux peut demander plus de temps.

Les tiques du chien

Les tiques sont des petites arachnides avec 4 stades de vie : l’œuf, la larve, la nymphe et la tique adulte. Seules les tiques femelles dans les 3 dernières stades se nourrissent de sang. Ce sang est nécessaire pour pondre les œufs. Une fois la tique remplie de sang, elle tombe de son hôte et pond des centaines ou des milliers d’œufs avant de mourir. Les tiques adultes ne sont actives que dans des températures au-delà de 7°C. Elles se trouvent principalement dans l’herbe haute ou dans les buissons.

Les maladies vectorielles à tiques

Il est bien connu que les tiques peuvent porter des maladies. Les tiques elles-mêmes ne sont pas la cause de ces maladies, mais elles peuvent être contaminées de parasites ou de bactéries qui font leur nid dans les glandes salivaires de la tique. Les tiques les plus courantes en France sont les Dermacentor reticulatus, Ixodes ricinus et Rhipicephalus sanguineus qui peuvent transmettre la maladie de Lyme. Certaines tiques n’apparaissent que dans les climats chauds, par exemple au sud et à l’est de l’Europe. Là, les tiques peuvent transmettre la babésiose et l’ehrlichiose, que l’on retrouve chez les chiens qui auraient voyagé récemment.

La maladie de Lyme du chien

Cette condition de plus en plus courante est causée par la bactérie Borrelia burgdorferi avec la tique du mouton comme porteuse. Les symptômes chez les humains peuvent être bien plus sévères que chez les chiens. Chez le chien, la bactérie est facile à traiter avec des antibiotiques. Il existe également un vaccin contre cette maladie, mais il est important de savoir si le vaccin est désiré cas par cas.

La babésiose du chien

Cette maladie se transmet principalement par les tiques dans un climat plus chaud. Elle est assez courante chez les chiens revenant du sud de l’Europe. De plus, cette maladie peut se transmettre entre chiens par la transfusion ou les plaies de morsures.

La babésiose est un parasite qui s’installe dans les globules rouges. Quand une tique se nourrit du sang d’un chien, la maladie se disperse. Un chien atteint de la maladie aura des symptômes après quelques semaines ou même quelques mois, dont une fièvre , une anémie, une urine rouge / marron et, dans certains cas, la jaunisse. Cela se suit habituellement par un mal à l'aise général et un appétit réduit. Le traitement précoce et intensif peut permettre un rétablissement complet.

L’ehrlichiose chez le chien

Cette maladie s’attrape avec la même tique que la babésiose. Cela veut dire qu’il est possible que votre chien attrape les 2 parasites Cette bactérie infecte les globules blanches et, comme la babésiose, se transfert par les tiques, les transfusions et les morsures. La maladie peut être aiguë, chronique ou subclinique. La dernière forme ne fait pas manifester de symptômes chez le chien. Les symptômes dépendent selon si la maladie est aiguë ou chronique ce qui affecte le traitement et le prognostique. En général, les symptômes principales sont la fièvre, la perte d’appétit, la perte de poids, plus de tendances à saigner, et des ganglions gonflés. La version chronique peut également entraîner à des problèmes d’œil, de reins, de muscles et de nerfs.

Retirer les tiques du chien

Puisque les maladies ne se transmettent qu’après un certain temps, il est important de retirer la tique au plus vite. En la retirant dans un délai en-dessous des 16 heures, vous réduisez les risques de transmission. Il existe des outils pratiques pour retirer les tiques. Il est important de retirer la tique entière. Dans le passée, on utilisait de l’alcool pour désinfecter, mais cela est à éviter car il y a un risque que la tique vide ses glandes salivaires plus rapidement ce qui peut entraîner à une infection.

Prévention des tiques chez le chien

La prévention des tiques est indispensable pour éviter les maladies transmises par les tiques. Plusieurs produits sont disponibles pour prévenir et contrôler les tiques. Cependant, comme les produits anti-tiques, ces produits ne sont pas efficaces à 100%. Il est donc nécessaire de vérifier vous-même la présence des tiques sur votre chien et de les retirer immédiatement avec un tire-tique.
La prévention des tiques est possible avec les comprimés, les pipettes et les colliers. Les pipettes s’administrent sur la peau et doivent généralement être renouvelées tous les mois. D’autre part, les colliers sont actifs pendant plusieurs mois, ce qui les rend plus faciles à utiliser.

Les puces et les tiques peuvent provoquer plusieurs perturbations et entraîner à toutes sortes de problèmes de santé. Une bonne prévention et une action rapide en cas de problèmes sont indispensables pour la santé de votre chien. Une invasion de puces demande un grand effort pour traiter l’environnement en plus de l’animal. Ne laissez pas les choses aller si loin !

Partager cet article

Medpets utilise des cookies afin de répondre au mieux à vos attentes. Ces cookies nous permettent de consulter votre parcours sur notre site internet, afin de pouvoir vous présenter des publicités personnalisées selon sur vos centres d’intérêts, vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux et vous proposer une meilleure navigation sur notre site internet. En continuant sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus Fermer