Troubles Articulaires, Musculaires & Osseux du Cheval

Un cheval en bonne santé se déplace harmonieusement parce que toutes les parties de son corps sont en équilibre. Si cet équilibre est perturbé par un défaut de son système musculo-squelettique, le cheval peut être sévèrement restreint dans ses activités quotidiennes. Un cheval avec des troubles articulaires, musculaires ou osseux voit apparaître les symptômes suivant :

  • Problème de boiterie
  • Raideur
  • Acidification des cellules musculaires

Les causes de ces troubles peuvent inclure des irrégularités d’allures, des problèmes au niveau des tendons, des problèmes de sabots et de l’arthrose.

Troubles articulaires

Des problèmes articulaires surviennent chez de nombreux chevaux au fil du temps et peuvent entraîner un handicap. Les problèmes articulaires peuvent aussi être héréditaires, comme l'ostéochondrose, mais ils peuvent aussi être causés par une surcharge articulaire. Les chevaux peuvent aussi développer de l'arthrose. Cependant, cela n'affecte pas seulement les chevaux plus âgés, les jeunes chevaux peuvent aussi développer de l'arthrose. En outre, les chevaux de sport dont les articulations sont régulièrement (sur)sollicitées, peuvent développer une arthrose dès le plus jeune âge.

Choisir le bon traitement est très important. Des compléments alimentaires peuvent être utilisés pour soutenir votre cheval. Citons par exemple Nutrilabs Mobifor Ultra, un complément alimentaire qui soutient le cheval après un traitement pour soigner des troubles articulaires. Sa formule contient d’importants nutriments comme la glucosamine, le sulfate de chondroïtine et l’acide hyaluronique, favorisant ainsi le bon fonctionnement des articulations.

Développement et régénération des muscles

Les chevaux sont utilisés à des fins (sportives) très diverses. Tous ces sports sollicitent beaucoup le squelette et le système musculaire des animaux. Il est ici d'une importance décisive de construire et de renforcer le tissu musculaire par un entraînement ciblé et une bonne nutrition. En principe, le bon sens et un bon programme d'entraînement devraient être suffisant afin d'éviter le surmenage. En outre, le cheval doit bien sûr se voir offrir une alimentation adéquate et de qualité pour que sa masse musculaire puisse être réellement augmentée. Vous trouverez non seulement des produits pour la musculation, mais aussi une large gamme de préparations qui soutiennent la phase de régénération et résolvent les problèmes du système musculo-squelettique.

Muscle Force de Cavalor est un complément alimentaire naturel qui stimulent le développement des cellules musculaires des chevaux. Le produit favorise la production naturelle et le développement rapide des cellules musculaires.

Troubles musculaires

Des troubles musculaires surviennent souvent chez les chevaux. Cela peut être dû, par exemple, à un traumatisme (comme des ecchymoses), une surcharge ou une inflammation. Les symptômes vont de la boiterie et de la raideur à l’incapacité à pratiquer l'équitation ou s’entraîner. Ici aussi, la règle s'applique : mieux vaut prévenir que guérir ! Seule une approche réfléchie pendant l'entraînement avec une phase intensive d'échauffement et de refroidissement peut épargner au cheval beaucoup de misère et de douleur. Bien sûr, il y a aussi beaucoup d'autres causes qui peuvent affecter le système musculo-squelettique du cheval.

Tous les problèmes musculaires ne sont pas causés par le travail ou l'effort. La myosite aussi appelé myoglobinurie paroxystique ou coup de sang est une inflammation des muscles du cheval qui s'accompagne d'une douleur intense. Les symptômes apparaissent généralement sans avertissement au début de l'effort physique après une période de repos antérieure de l'animal. Comme c'est souvent le cas après un week-end ou d'autres jours de repos, la maladie est également appelée maladie du lundi. La cause de cette maladie est un trouble du métabolisme musculaire. Si trop de glycogène (amidon animal) est stocké dans la musculature, il n'y a pas assez d'oxygène disponible pour éliminer les produits de dégradation, qui surviennent lors de fortes sollicitations. Par conséquent, cela provoque une accumulation d'acide lactique dans le muscle et ne peut fonctionner correctement. Dans le pire des cas, même les cellules musculaires sont détruites. Si l'alimentation (quantité et composition) n'est pas adaptée en conséquence pendant les périodes d’immobilisation, le cheval peut absorber trop de glucides. Celles-ci sont converties en glucose dans l'organisme et stockées sous forme de glycogène dans les muscles. Si une quantité significativement plus importante de glycogène est stockée qu'elle n'est réellement consommée, cela engendre un trouble du métabolisme déjà mentionné ci-dessus. Les symptômes comprennent des tremblements musculaires, une démarche raide, le refus de bouger et la transpiration. Parfois, ces symptômes sont confondus avec des coliques. Alors que dans le passé, ce sont surtout les chevaux de travail qui souffraient de la maladie du lundi, cette maladie est maintenant plus fréquente chez les chevaux de sport. Les mesures thérapeutiques consistent, en plus du repos recommandé, à garder le cheval au chaud et à suivre un régime alimentaire strict. Sous surveillance vétérinaire, la quantité d'exercice est progressivement augmentée à nouveau. De plus, des compléments alimentaires contenant de la vitamine E et du sélénium peuvent également être donnés.

Voir les filtres
Medpets utilise des cookies afin de répondre au mieux à vos attentes. Ces cookies nous permettent de consulter votre parcours sur notre site internet, afin de pouvoir vous présenter des publicités personnalisées selon sur vos centres d’intérêts, vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux et vous proposer une meilleure navigation sur notre site internet. En continuant sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus Fermer